La Maison Thomassin

Au Moyen Âge la place du Change, dans le quartier du Vieux Lyon, était un endroit où se faisaient à la fois en plein air les transactions bancaires et commerciales. Elle faisait également office de champs de foire.

En 1631 – 1634, pour facilités les transactions bancaires de plus en plus importantes, la loge des changes fût construite. Au XVIII ème siècle, la loge devenant trop petite sera agrandie sous la direction de l’architecte Soufflot en ajoutant un étage à l’édifice. Sous la révolution elle servit d’auberge et fût transformé en temple protestant à partir de 1803.
A l’opposé de la place se trouve La Maison Thomassin anciennement Maison Fuers. Elle a été construite en 1298. C’est L’une des plus anciennes maisons de Lyon, construite au XIIIe siècle pour les comtes de Fuers et agrandie au XVe siècle par Claude Thomassin, Conservateur des foires et Capitaine de la ville ; elle est prolongée côté Saône au XVIIe siècle.
La famille Thomassin, enrichie grâce au commerce du drap, fait installer son hôtel particulier dans un édifice plus ancien, mais idéalement situé : sur la Place du Change.
A l’époque, cette place est le lieu où se tiennent les quatre foires annuelles de la Ville de Lyon. Ces foires attirent les richesses de l’Europe du Nord à l’Italie.
Largement restaurée à travers les siècles, la maison est un témoignage de différentes époques. Son architecture est composée d’éléments datant du XIIIème siècle, XVème, XVIIème et XIXème siècle.
La façade du XVe siècle, de style gothique, montre les blasons du dauphin, du roi Charles VIII et de la duchesse Anne de Bretagne.
L’intérieur abrite un plafond peint de la fin du XIIIe siècle, aux armes de Saint Louis et Blanche de Castille, qui est sans doute l’un des plus anciens de France, Inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques dès 1927, elle est classée Monument Historique en 1992.


Si vous observez la façade :
Au premier étage, les fenêtres à meneaux sont surmontées d’une frise de signes du zodiaque très abimée.
Au second, les baies sont jumelées et leurs meneaux agrémentés de deux arcs trilobés. Eux-mêmes sont surmontés d’un large arc ogival dans lequel sont sculptés les blasons du Dauphin (poisson), du roi de France Charles VIII (fleurs de lys) et de la reine Anne de Bretagne (l’hermine).
Le dernier, à droite, a été rajouté au XIXe siècle sur une travée inexistante dans la maison d’origine. Toute cette partie a été gagnée sur un passage ouvert, public, « la ruette des Bestes » qui permettait d’accèder à la Saône depuis la place du Change. C’est probablement ce rajout « sauvage » qui a entrainé le déséquilibre de la porte et de l’imposte du numéro 3 de la place, situé dans l’angle.

 

Aujourd’hui la famille Thomassin n’a plus ici de commerce de drap. La boutique Place du Change s’appelle Au Vieux Palais- Confiseries et Cadeaux- vous y trouverez à côté des confiseries Lyonnaises, Coussins de Lyon, Cocons de Lyon, Quenelles, des bouchons, calissons, marrons glacés, macarons, bonbons d’antan, chocolats, cafés, thés, souvenirs lyonnais et petits présents… Un univers de cadeaux gourmands à offrir ou à s’offrir !